The Elder Scrolls Online - Triskelion

[ Coalition du triskelion ]
Guilde de roleplay intégral (RPvE) et multi-factions sur TESO (Europe, PC/Mac)
 
AccueilParcheminsFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Tide Conti

Aller en bas 
AuteurMessage
Tzu
Contributeur
Contributeur


Messages : 13
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Tide Conti    Jeu 8 Mar - 16:29


Nom public : Tide Conti
Nom d'usage : Signora Tide Conti
Surnoms : Marraine
Race : impériale
Ethnie : provinciale
Origine : Arenthia
Tranche d’âge : adulte
Naissance : incertaine
Signe astral : le Mage - et les traits de caractère qui y sont attribués

Alliance d'affectation : Domaine

Professions : Patricienne, banquière, entrepreneuse, mafieuse
Type d’unité : Mage de bataille et porte-étendard
Classe : Chevalier dragon
Armement : Selon les circonstances ; un simple bâton de destruction surmonté des icônes de l'empereur divinisé. Un glavius et un pavois en plus de son bâton sur le front de guerre.
Equipement : Tunique de mage de bataille du second Empire au chef du loup d'Arenthia
Vampire : Par les divins, jamais !

Disciplines de combat : Flamme ardente, bâton de destruction, cœur terrestre, armure magique, magie des âmes, guilde des mages, pouvoir draconique, guerre d'alliance

Artisanat : Enchantement et alchimie (en cours)
Monture(s) : Messager impérial - sans armure ni équipement excepté une selle.
Familier(s) :

Résidence : Villa Conti, Arenthia
Devise : Vulnerant omnes, ultima necat. Chaque heure nous meurtrit, la dernière tue.
Moralité : Loyal-neutre

Caractère : Arrogante, taciturne.
Parenté : Augusto Conti (père), Reno Conti (frère cadet)
Progression : CP 500

Histoire: Suite à la Coalescence et l'autodafé systématique des registres impériaux par les serviteurs de Molag Bal occupant la Cité impériale, il est parfaitement impossible de retracer avec certitude le parcours de l'actuelle marraine du clan Conti. Mais on peut essayer de reconstituer son portrait à l'aide des diverses brides d'information qui furent recueillies par les archivistes de la Coalition dans les archives municipales d'Arenthia, Kvatch, Skingrad et Bravil ;


Dernière édition par Tzu le Jeu 15 Mar - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tzu
Contributeur
Contributeur


Messages : 13
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Tide Conti    Sam 10 Mar - 17:22

Archiviste de la coalition a écrit:
Troisième de la fratrie, rien ne laissait suggérer à Tide d'un jour hériter des biens et de la position de son père, Augusto Conti.

Lorsque celui-ci dédiait toute son énergie à assurer, à lui et ses deux fils ainés, une place dans le conseil des anciens de l'empereur des longères Léovic, sa fille fût destinée à une existence cléricale au sein d'une des nombreuses communauté religieuse de Skingrad ou Bravil (ou peut-être de la vallée du Nibein, c'est assez flou).

Toujours est-il que l'on perd sa trace, au même titre qu'un nombre important de sujets impériaux à cette époque, au début des révoltes coloviennes menées par Varen Aquilarios en 2E575. Il est important de savoir que c'est également à cette époque que ses deux frères Leon et Vito furent tués au cours des combats lors de la prise de la Cité impériale par les forces rebelles, la plaçant en première position dans l'ordre de succession de la fortune Conti. Son père Augusto fût, quant à lui, emprisonné pendant une certaine période avant d'être gracié.

On suggère désormais qu'elle aurait pu rejoindre ce qui restait de sa famille, son frère cadet Reno et son père, au sein de la Cité impériale. Cependant rien n'explique les nombreux témoignages de son passage dans les région de Rivefort et Rimmen à cette même époque. De plus, tout semble indiquer qu'elle n'a aucune connaissance des tenants et aboutissants de la tentative de putsch contre Clivia Tharn à laquelle son père participa, peu de temps après, ou pendant, ou peut-être même avant (?!) l'éruption des âmes.

Elle réapparaît finalement en 2E581 à Arenthia, et y rejoins le conseil municipale, largement composé de notables impériaux de la ville. Elle devient dès lors, de facto, la nouvelle cheffe de la famille Conti aux yeux du public.

Lorsque le comte de Skingrad décide d'envahir Arenthia et sa région, les légions coloviennes y sont d'abord accueillies avec gratitude par les notables, mais la situation dégénère rapidement.

On sait désormais que pendant cette période d'occupation, les citoyens impériaux quittèrent la ville par vagues successives, laissant les habitants des quartiers khajiit à la merci des exactions coloviennes. Pourtant les habitants assurent que la signora Conti fît preuve de résistance contre l'occupant, offrant notamment l'asile à plusieurs familles khajiit et bosmer derrière les remparts de la villa familiale. Remparts qui restèrent sous le siège des coloviens, puis sous celui du Domaine Aldmeri après le triomphe de la "rébellion".

Dans ces circonstances, Tide Conti dût signer de nombreux contrats pour sauver sa tête et sa position à Arenthia. En premier lieu, les infrastructures commerciales détenues par la famille allait désormais servir l'intérêt militaire du Domaine ; comptoirs commerciaux et locaux de la Compagnie commerciale de la Stride servirait de dépôt d'arme et de poste de ravitaillement aux troupes qui mènent campagne en Cyrodiil. Elle dût également céder un grand nombre de titres de propriété datés de l'administration de la vallée d'Arenthia sous le premier et le second Empire au profit, à nouveau, du Domaine Aldmeri.



En échange de ces nombreuses concessions, elle reçût le titre de citoyenne du domaine et le droit de circuler librement sur son territoire, ainsi que d'y mener des affaires commerciales de toute sorte. Mais également la charge de participer, au sein des troupes auxiliaires constitués de ressortissants de Pointe-Sud et Foyerai, d'orc des bois et d'autres races issues de Val-Boisé, aux campagnes du sud de Cyrodiil.

C'est au cours de l'une de ces campagnes - bien que les détails, au vu du contexte chaotique de la région, soient impossible à fournir - qu'elle aurait porté secours au benjamin de la fratrie, Reno, devenu gladiateur à la capitale pour un public aux divertissement morbides.

C'est dans ce contexte étouffant qu'elle en vint, en 2E583, à aspirer à faire sortir sa ville, sa région et son pays, de la sphère d'influence de la couronne d'Alinor. Elle rencontre dès lors le bréton Artémidore de Corbeaulieu, qui eu déjà l'occasion de travailler avec feu (?) son père, et s'attèle à négocier l'aménagement d'une zone franche sur les bords du delta de la Stride, avec l'appui de la Coalition du Triskélion. Elle parcours aujourd'hui tout Val-Boisé, agitant des titres de propriété et des contrats d'exploitation périmé, dans l'espoir d'en tirer le début d'un bénéfice...
Revenir en haut Aller en bas
 
Tide Conti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tide of Iron
» Horizontale 2006: Domaine de La Romanée Conti
» [CR] Tide at sunrise : togo or not togo
» Le millésime 2011 vu par le Domaine de la Romanée-Conti
» Horizontale 2007: Domaine de La Romanée Conti

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Elder Scrolls Online - Triskelion :: Les Parchemins du Triskelion (Partie RP) :: Salle des Registres :: Le Répertoire-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: